TERRITOIRE INTIME

Un territoire, tout comme un savoir, c’est le résultat d’une expérience. Au début, on ne sait pas. On n’a pas de territoire. Grâce à l’expérience des choses et des contenus, on va poser des jalons, et ces jalons marquent déjà des frontières : ils rythment la constitution d’un territoire. C’est l’émergence de nos matières d’expression (c’est-à-dire de nos qualités propres) qui va définir notre territoire.Gilles Deleuze

vendredi 6 octobre 2017

Jean de Manduel, Capitaliste Marseillais au XIIIème s. ECRI013


"Au treizième siècle, Marseille se gère en république indépendante. Elle est une des principales puissances de la Méditerranée, très enrichie par les Croisades. C'est le temps de son "Fatz", le temps de sa gloire ; l'époque où nait un nouveau système économique : le capitalisme.
Jean de Manduel, après une adolescence insouciante, va rapidement devenir un des plus importants manieurs de monnaies de son époque. Ses opérations commerciales et financières s'étendent de la Palestine à l'Angleterre. Mais Charles d'Anjou, frère du futur Saint-Louis, devient Comte de Provence et menace l'indépendance des marseillais.
Jean de Manduel entre alors en résistance, suivi par sa bande des Accoules et bon nombre de citoyens. au non d ela liberté, il ira, l'an 1263, jusqu'à fomenter un complot impliquant une centaine de conjurés... Marseille ne deviendra française que deux cents ans plus tard, en 1482. "

Jacques Dalmon

Né à Montauban, Jacques Dalmon fait ses études à Toulouse. A sa sortie des Beaux-Arts, il hésite entre le journalisme et la peinture, avant de se consacrer à l'architecture. Toutefois, il n'abandonne pas l'écriture. Après avoir séjourné dans les Alpes, en Corse et dans les Maures, il partage désormais sont temps entre Provence et Gascogne.


Disponible sur la librairie en ligne de la FNAC
https://livre.fnac.com/a11032045/Jacques-Dalmon-Jean-de-Manduel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire